Lutte contre la cybercriminalité : Comment autonomiser la protection informatique des entreprises ?

Lutte contre la cybercriminalité : Comment autonomiser la protection informatique des entreprises ?

Des professionnels de l'informatique et de la sécurité numérique séjournent à Libreville depuis la semaine dernière afin de mener une campagne de sensibilisation et d'information aux dangers qui guettent les systèmes d'information des entreprises.

Ces experts en sécurité cybernétique travaillent pour l'entreprise russe Kaspersky. Notamment sur les grandes campagnes de cybercriminalité au monde. Leur rôle est de détecter et de combattre continuellement les cybermenaces les plus avancées. Jeudi dernier, à l'hôtel Radisson, ils ont animé une rencontre en collaboration avec BS Gabon. Selon eux, les plus grandes attaques touchent des institutions financières, gouvernementales, énergétiques, etc. Il s'agit particulièrement d'espionnage, de sabotages et de vols. Plusieurs entreprises sont bien équipées en matériels de dernière technologie mais souvent ces outils ne sont pas maîtrisés, ce qui expose les sociétés aux dangers de la piraterie cybernétique.

"La sécurité, ce n’est pas seulement utiliser des applications de sécurité, c'est aussi comprendre ce qui est en train de se passer quand il y a une perturbation sur le parc. Il ne suffit pas de savoir utiliser les outils existants, il faut parfois faire appel à d'autres ressources, a indiqué Selim Doucene, expert en cybercriminalité.



Maixent NTOUTOUME-NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.