Logements : Encore des efforts !

De l'allocution faite par le président de la République devant les deux chambres du parlement mardi, il ressort qu'un pan de son action a la tête du pays n'a pas connu les résultats escomptés.

« S'agissant du logement, il demeure le sujet sur lequel j'éprouve la plus grande frustration, tant les efforts déployés n'y ont produit que peu de résultats», a reconnu le président Ali Bongo Ondimba au cours de son allocution mardi devant les deux Chambres du parlement. Ainsi donc, de la période allant de 2010 à 2015, seulement 10 % des objectifs ont été atteints. Ce sont donc 3 762 logements qui ont été construits. « Ce qui, tout naturellement, reste insuffisant, au regard des attentes des Gabonais», a encore indiqué le chef de l'Etat. La bataille du logement doit donc être un défi à relever pour les autorités. Une priorité, serions-nous tenté de dire, car il en va du bien-être des Gabonais.

Malgré la faiblesse de ces chiffres, des efforts ont tout de même été accomplis, par rapport aux années antérieures. « Cependant, ce chiffre, quoique inférieur à nos engagements, est sept fois supérieur aux 500 logements construits dans notre pays entre 2004 et 2009. Sans tenir compte des 13 000 logements en cours de construction (...)», a reconnu Ali Bongo Ondimba.


W.N.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.