La Poste SA : 500 millions de francs payés aux agents

La Poste SA : 500 millions de francs payés aux agents

Les relations sont très tendues entre la direction générale de La Poste SA et les partenaires sociaux. Et pour cause. Les agents ne percevaient plus leurs salaires depuis août dernier.

Pour calmer la tension, le hiérarchie de cette entreprise publique, confrontée à des difficultés de trésorerie, a mis à la disposition des personnels un montant de 500 millions de francs. Lesquels ont touché l’équivalent d’un mois de salaire, en fin de semaine dernière. À charge pour la direction générale vouée aux gémonies, notamment par le Syndicat national de la Poste (Synaposte), de trouver les voies et moyens pour garantir aux agents les deux mois de rémunération restants, dans les meilleurs délais.

En effet, le secrétaire général adjoint du Synaposte, Chérubin Claver Bayonne, rappelle que les impayés de salaires au sein de La Poste SA ne datent pas d’aujourd’hui. D’autant qu'en 2018, les postiers avaient passé une année entière avec des retards de salaires allant de 2 à 3 mois. D’après le syndicaliste, ces impayés qui précarisent les personnels résultent du fait que le comité de direction s'est détourné, depuis quelques années, de l’objetif social initial de l’entreprise. À savoir, la gestion du courrier, la gestion de la Caisse d’épargne et le Centre des chèques postaux. D’où la déliquescence financière pointée du doigt par Chérubin Claver Bayonne. Lequel fustige le non-paiement des bonifications sectorielles de fin d’année, de 2015 à fin 2019.

Du côté de la direction générale de La Poste SA, on évoque les restrictions budgétaires qui empêchent les pouvoirs publics de satisfaire tous les agents dans les délais impartis. Le président-directeur général, Michaël Adandé, avait déjà été confronté à ces mêmes difficultés de trésorerie, il y a environ un an. Le problème avait été résolu grâce aux ressources générées par les colis postaux, entre autres.



Styve Claudel ONDO MINKO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.