Infrastructures : Pourquoi ces chantiers routiers sont-ils à l’arrêt ?

Infrastructures : Pourquoi ces chantiers routiers sont-ils à l’arrêt ?

LES travaux de la route – longue de 17 km – reliant le petit marché de Bambouchine et le carrefour Koumougou sont aujourd’hui au point mort

LES travaux de la route – longue de 17 km – reliant le petit marché de Bambouchine et le carrefour Koumougou sont aujourd’hui au point mort. Pourtant, les riverains de cette zone du 6e arrondissement de Libreville avaient exprimé leur espoir de voir cette piste devenir enfin une voie praticable le mercredi 30 octobre 2019, lorsque les gros engins de l'entreprise gabonaise Gfra BTP s’y étaient positionnés pour le début des travaux.

Le chantier totalise 16 bourbiers qui devaient être traités dès le début des travaux. En second lieu, il était question de reprofiler la voie en réalisant des fossés en terre pour permettre la résorption des grandes mares d'eaux visibles à plusieurs endroits. Hélas, les travaux ne se poursuivent plus. Ce qui plonge à nouveau les habitants dans le désespoir.

Ce chantier a pourtant toute son importance. Cette voie peut permettre de relier Bambouchine et le quartier Okala, dans la commune d'Akanda. Cependant, deux grandes mangroves séparent les deux localités. La construction d'un pont permettrait ainsi d'établir cette jonction.

Hormis la population de Bambouchine, les habitants d'autres quartiers de Libreville ont vu le début puis l'arrêt étrange des travaux d'aménagement routier. C'est le cas du quartier Dragage-droite. Là-bas, les caniveaux construits pour maîtriser les eaux de pluie sont la seule preuve actuelle qu'il y a eu intention de construire une route dans le quartier.

La situation est la même à Sibang-Montalier, où la route pourtant bitumée sur une bonne longueur, fait place à une piste. Les travaux n'étant pas allés à leur terme.

GMNN

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.