Infrastructures ferroviaires : Financement à la Setrag

La Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) vient d'obtenir de la part de la SFI et de Proparco un prêt d'un montant de 85 millions d'euros (environ 55,6 milliards de francs). C'est ce que révèle un communiqué publié, le 14 juillet, par la filiale du groupe de la Banque mondiale basée à Washington.

Ce financement permettra la réhabilitation de la voie ferrée ainsi que l’acquisition d’un nouveau matériel roulant pour le remplacement et l’expansion de sa flotte actuelle. Setrag espère ainsi réduire le temps de trajet et doubler à 16 trains par jour le trafic sur son réseau. " Ce projet soutiendra des solutions de transport efficace par les opérateurs du secteur privé pour les sociétés minières et les expéditeurs de marchandises, facilitant ainsi l'investissement industriel et la croissance économique au Gabon », a déclaré Vera Songwe, directrice des régions Afrique de l’ouest et Afrique centrale de la SFI.

Le coût de la première tranche de ce programme est estimé à 236 millions d’euros. Au financement apporté par la filiale de la Banque mondiale et Proparco, doit s’ajouter une contribution de 86 millions d’euros du gouvernement gabonais. Le reliquat sera financé par une contribution de la Comilog et par les gains générés par Setrag à travers l’exploitation du Transgabonais.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.