Infrastructures aéroportuaires : Olam prend la gestion de l'aéroport international Léon-Mba

LE Conseil des ministres du 21 juin 2018 a officiellement annoncé la cession de la gestion de l’aéroport international Léon-Mba au groupe singapourien Olam, à travers sa filiale "GSEZ Airports".

Confiée durant 30 ans au duo français Egis et Aéroport de Marseille-Provence (AMP), cette concession non renouvelée par les autorités arrive à terme ce 30 juin 2018. « Pour continuer à garantir l’entretien et l’exploitation de l’aéroport international de Libreville, le ministre a annoncé au Conseil des ministres, qui l’a adoptée, la cession de la gestion de l’aéroport international de Libreville à la société GSEZ Airports, au terme de la concession actuelle », indique le communiqué du gouvernement.

Déjà, en janvier 2018, les autorités gabonaises avaient décidé de ne pas renouveler le contrat de concession, datant de 1988, accordé aux sociétés françaises Egis et Aéroport de Marseille-Provence (AMP). Le directeur général de l’Aéroport de Libreville (ADL), Daniel Lefebvre, avait lui-même officiellement annoncé, au cours d’une réunion à Libreville, le non-renouvellement du contrat liant son groupe depuis 30 ans à l’Etat gabonais.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.