Industrie minière : Le code minier en question

L’Union minière du Gabon (Umiga) s'est entretenue récemment avec le ministre des Mines. Il était question de faire le point sur l’évolution des activités, ses attentes vis-à-vis de l’Etat, ainsi que la situation actuelle du marché international.

Au cours de cette réunion, les deux parties ont notamment abordé la question environnementale. « Nous trouvons normal et légitime qu’un code minier réglemente cette dimension. On ne peut pas comprendre qu’une activité puisse se développer au détriment de son environnement», a indiqué Mohamed Gharrabi, directeur exploration de la société Managem (Maroc). Le nouveau code minier fera l'objet d'une loi, laquelle est en attente de publication. Une avancée qui permettra la mise en place des mécanismes de financement de projets à caractère social et à haute portée économique.

Pour le ministre Akagha-Mba, ce code déjà promulgué par le président de la République va aider l’État et les opérateurs pour que chaque partie puisse exercer son rôle. Selon Jean Fabre, directeur général de la Comilog, et président de l’Umiga, « parce que la compétition avec d’autres pays se fait dans ce cadre(...), il correspond à ce que peut attendre un opérateur minier ».



Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.