Industrialisation du secteur aurifère : Managem réaffirme sa volonté d’investir au Gabon

du conseil des ministres du 18 mars dernier, le gouvernement avait pris la décision de faire de l’or une ressource stratégique. Si l’on dénombre des acteurs artisanaux peu ou pas du tout structurés, le Gabon possède, néanmoins, en l’entreprise Managem, à travers la société Ressources Golden Gram qui exploite une mine d’or à Bakoudou, dans la province du Haut-Ogooué, l’unique partenaire industriel dans ce secteur.

Le mardi 12 avril 2016, une délégation de ce groupe marocain, conduite par son président-directeur général, Imad Toumi, a eu une séance de travail au ministère des Mines et de l’Industrie. Une réunion à tous points de vue utile, en ce qu’elle a permis de faire le point des activités de cette entreprise au Gabon, mais aussi de lui donner l’occasion de réaffirmer sa volonté d’accentuer sa présence dans notre pays.

A Bakoudou, mine à ciel ouvert, la production annuelle de la société Ressources Golden Gram oscille autour de 1200 à 1300 kg d’or. L’exploitation de cette mine, qui est entrée en production en 2012, fait l’objet d’une convention signée en mai 2010.


F.A.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.