Inauguration du Gabon Village Numérique : Pour réduire les inégalités d'accès aux services de base

DEPUIS hier, la commune Akanda peut s'enorgueillir d'une implantation révolutionnaire. D'ailleurs, son maire, Claude Selazory, n'a pas fait mystère des sentiments de joie et de gratitude qui animent ses administrés au moment où sa circonscription accueille le premier « village numérique » d'Afrique centrale.

Un projet (et un concept) novateur, qui devra se déployer à l'intérieur du pays, avec pour objectif de parvenir à réaliser la réduction des fractures sociales et numériques entre les zones rurales et urbaines.

À l'ouverture, le ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et de l'Intégration régionale, Emmanuel Issoze Ngondet, s'est réjoui justement de ce que les incidences de ce projet doivent conduire à «  réduire les inégalités d'accès aux services publics de base de la santé, de l'éducation et de l'accès à l'eau potable et à la recherche dans les zones défavorisées des villes, mais aussi des villages ».

En inaugurant, hier, le projet «  Gabon village numérique », le gouvernement de la République a accédé à la satisfaction, à terme, de plusieurs enjeux socio-économiques.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.