Hydroélectricité : Les grandes ambitions du gouvernement

Le Gabon veut parvenir à une production d’énergie électrique axée vers le tout hydroélectrique.

Selon la présidence de la République, il est question d'inverser la tendance en réduisant la part du thermique à 20%, contre 65% actuellement, et de porter la part de l'hydroélectricité à 80% dans la production énergétique nationale, contre 35% de nos jours.

Des efforts qui permettront de booster la production électrique de 711 mégawatts à 1200 mégawatts d’ici à 2022. « Ceci sera possible grâce à la création de barrages hydroélectriques comme ceux du Grand Poubara dans le Haut-Ogooué, de Ngoulmendjim dans l’Estuaire, de Dibwangui ou encore le futur barrage des chutes de l’Impératrice, tous deux prévus dans la Ngounié », souligne la présidence de la République.

Le Gabon compte également poursuivre la construction de centrales thermiques, à l’instar de celle d’Alenakiri, ou des centrales électriques à gaz, comme celle du Cap Lopez.

Dans les programmes prioritaires présentés par la présidence de la République en vue de densifier l’offre énergétique et d’eau potable, il est également prévu de rendre effective la mesure de pose des lampadaires solaires sur toute l'étendue du pays. «  Aujourd’hui, ce sont 4707 lampadaires photovoltaïques sur les 5000 prévus qui ont déjà été posés dans les zones rurales et à travers le territoire national », précise la présidence de la République.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.