Hausse injustifiée des prix : Les opérateurs portuaires à l'index !

à la flambée des prix observée dans les différents marchés du pays sur les produits de première nécessité, le ministre délégué à l’Economie, Noël Mboumba, a convoqué une réunion avec les responsables du secteur portuaire afin de faire le point sur cette inflation “injustifiée”.

Les représentants des sociétés et administrations suivantes : l'Oprag, l'Agasa, la Douane, la Direction de la politique fiscale (DGPF), le CGC et les Impôts ont répondu présent à cette rencontre. Mais pas la STCG, en dépit du fait que la présence de toutes les entités était jugée plus que nécessaire par la tutelle.

D'entrée de jeu, le ministre Noël Mboumba a tenu à clarifier la position du gouvernement à propos de la mise en place de la CSS. " Aujourdhui, le gouvernement est accusé à tort. Et pourtant celui-ci est garant du maintien du pouvoir d'achat raisonnable au Gabon. C'est une volonté ferme du chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba. Il n'est pas question donc que les opérateurs économiques profitent de la taxe de contribution spéciale de solidarité prévue pour soutenir la Cnamgs, pour se faire des marges. Non ! Cette contribution ne concernant pas ces produits. Il devait donc avoir un impact nul sur ces derniers”, a-t-il souligné.

Ainsi l'information selon laquelle l'augmentation des produits sur le marché serait due à cette taxe de solidarité est “erronée", a insisté le ministre.


F.A.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.