Habitat/Affaires foncières : L’ANUTTC au bord de l’asphyxie

Objet de toutes les convoitises et de tous les fantasmes après le duel au couteau entre le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet et l’ancien ministre d’Etat Bruno Ben Moubamba pour son contrôle exclusif, l’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre est pourtant au bord… du sinistre avec des arriérés de salaires qui plombent son fonctionnement.

LES agents en service à l’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC) - établissement public industriel et commercial en charge de la gestion foncière - broient du noir depuis plusieurs mois.

En effet, les 170 employés de cette structure ne perçoivent pas leurs salaires depuis quatre mois. Une situation insupportable, déplorable et incompréhensible pour une administration dont l’activité rapporte, dit-on, beaucoup d’argent dans les caisses de l’Etat.

Selon les délégués du personnel, qui ont déposé un préavis de grève sur la table de la direction générale, cette situation est liée aux difficultés de trésorerie que connaît l’Agence. Des difficultés consécutives à une gouvernance approximative qui mérite d’être passée au peigne fin.


Maxime Serge MIHINDOU


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.