Gestion durable des écosystèmes forestiers : La Comifac Gabon en formation

La ministre déléguée auprès du ministre des Eaux et forêts, Léa Mikala, a présidé, jeudi dernier, à Libreville, la cérémonie d'ouverture des travaux de l'atelier national de vulgarisation du Plan de convergence 2 de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac), pour la décennie 2015-2025.

Organisé par la Comifac, cet atelier avait pour but de donner à la partie gabonaise des orientations stratégiques et opérationnelles, rôle et responsabilités des parties prenantes et financements du Plan de convergence 2 révisé en 2014. Mais aussi, de partager l’expérience du Plan de convergence 1 adopté en 2005 par les chefs d’Etat de la sous-région.

Le représentant exécutif de la Comifac, Valérie Tchuante, a invité, à cette occasion, toutes les parties prenantes du secteur forêts et environnement à soutenir la mise en place dudit Plan, avant d’exhorter la Coordination nationale de la Comifac-Gabon à renforcer ses efforts dans l’accomplissement de ses missions. Notamment, assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre dudit plan de convergence.

En effet, les stratégies des pays membres de la Comifac, en matière de conservation et de gestion durable des écosystèmes forestiers en Afrique centrale pour la décennie 2015-2025, sont composées de six axes prioritaires d’intervention et de trois axes transversaux.



Abel EYEGHE EKORE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.