Gestion des parcs nationaux / Surveillance aérienne par le Pagos : L'Union européenne offre 1,35 milliard de francs au programme test de surveillance

L'UNION européenne vient d'allouer à l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) du Gabon près de 1,35 milliard de francs (20,5 millions d'euros) dans le cadre du Programme d'appui à la gouvernance sectorielle (Pagos). Cette aide permettra à l'agence de mettre en œuvre ses quatre principaux volets d'intervention que sont la création et l'animation des comités consultatifs de gestion locale des parcs nationaux et des paysages du Tridom et du Chaillu ; la mise en œuvre et le renforcement du programme de surveillance aérienne des parcs et le transfert de savoir-faire, pour une meilleure maîtrise des impacts environnementaux dans les zones périphériques et tampons de ses aires protégées ; mais aussi la définition du schéma directeur d'urbanisme du village de la Lopé.

Selon Jean-Baptiste Squarcini, coordinateur en charge de ce projet à l'Union européenne, le Pagos, à travers ses composantes, est destiné à l'amélioration de la protection, au développement décentralisé des populations et à la valorisation de ses zones protégées.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.