Forum d'affaires Gabon-Brésil : accroître les échanges

Dans l'optique d'organiser, en août prochain, un forum entre hommes d'affaires brésiliens et promoteurs gabonais, une délégation de Brésiliens a séjourné à Libreville, du 14 au 17 juin 2017.

Dénommée " Reuniâo Gabon 2017", ce futur événement se veut une plate-forme d'échanges, en vue de promouvoir la coopération Sud-Sud, par des rencontres directes (B to B). C'est un outil qui va permettre de recréer, à ce qui semble, une dynamique économique dans le secteur privé en Afrique, selon les organisateurs. La finalité de cette opération est de créer ou de susciter des entreprises mixtes entre les deux pays.

Pour que ce forum ne soit plus une rencontre de plus, les organisateurs ont déclaré avoir réuni les financements pour soutenir les jeunes promoteurs gabonais qui participeront à ces échanges. Blaise Tibe Bi Gole, patron de Braafrik, par ailleurs un des membres de l'organisation, a indiqué : « Des mécanismes de financements sont prévus pour soutenir les entreprises gabonaises et les porteurs de projets. » Sans donner plus d'explications à propos desdits mécanismes.

Comme pour souligner l'importance de ce forum, Tibe Bi Gole a relevé une prise de conscience de la part des Brésiliens. Les échanges entre le Brésil et l'Afrique sont insignifiants ; moins de 3 % du volume global du commerce entre l'Afrique et le monde.

I. M'B.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Commentaires (492)

Pages

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.