Forêt : Un satellite pour « tout voir et tout savoir »

Dans un communiqué publié le 26 mars dernier, le ministère chargé des Forêts a annoncé la mise en place d’un système national de surveillance satellitaire des forêts.

Guy-Bertrand Mapangou a expliqué que l’objectif de ce dispositif est de prévenir les activités susceptibles de porter atteinte à l’intégrité forestière, mais surtout de veiller à l’exploitation rationnelle de la forêt.

Cette surveillance améliorée permettra d’« assurer le respect des dispositions de la loi numéro 016/01 du 31 décembre 2001 portant Code forestier en République gabonaise relatives à l’élaboration et au suivi des plans d’aménagement, et en particulier les articles 3, 17 et 20 qui précisent les fondements de la gestion durable des forêts au Gabon ».

Le système facilitera donc « l’exploitation rationnelle de la forêt, la faune sauvage et des ressources halieutiques », a souligné le ministère des Forêts, précisant que cette initiative matérialise « l’engagement pris par le président de la République lors de la signature de l’Accord de Paris, le 22 avril 2016, et qui dispose que tous les États parties doivent prendre des mesures fortes pour protéger les forêts tropicales humides ».

En outre, l’outil de surveillance satellitaire va permettre de cartographier les paysages, en particulier la forêt. Mais aussi, de surveiller la déforestation ou la (re) végétalisation des zones exploitées.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.