Fonds national d’aide sociale : 105 millions de francs déjà octroyés aux Gabonais économiquement faibles

DE février 2016 à ce jour, le Fonds national d’aide sociale (FNAS) a octroyé près de 105 millions de francs à des Gabonais économiquement faibles de la province de l’Estuaire, pour financer 27 projets.

Plus de deux mois après sa prise de fonction à la tête du FNAS, Hermann Kamonomono, le directeur général, s’est rendu le 14 décembre 2017 au Centre social d’Akébé, pour faire le point des différentes activités avec la Banque gabonaise de développement (BGD) et les différents bénéficiaires des fonds alloués.

Pour le DG du FNAS, cette rencontre, initiée à la suite des tournées de vérification et de contrôle des projets, « participe de la consolidation des liens de partenariat entre les FNAS, la BGD et les bénéficiaires du fonds ».

Mieux : « Il était urgent d’échanger avec les bénéficiaires pour, non seulement faire le point du partenariat qui nous lie, mais aussi échanger sur la possibilité d’améliorer ce partenariat. Car, l’objectif du FNAS est d’autonomiser les Gabonais économiquement faibles. Et de pérenniser leurs activités pour qu’ils deviennent des maillons actifs et responsables capables de contribuer au développement de notre pays, conformément à la politique du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba », a-t-il encore indiqué.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.