Exploitation forestière dans la province de l'Estuaire : Etat de lieux des cahiers de charges contractuels

L'article 251 du Code forestier en République gabonaise, lequel fait référence à la contribution financière alimentée par les titulaires des concessions forestières, en vue de leur soutien aux actions de développement d’intérêts collectifs initiés par les communautés, a constitué la trame des échanges, mercredi 29 mai 2019, entre le gouverneur de l'Estuaire, Rigobert Ikambouayat Ndeka, et les opérateurs économiques exerçant dans le domaine forestier dans les concessions de cette province.

C'était en présence de plusieurs responsables de l'administration provinciale des Eaux et forêts, et des préfets des départements concernés par l'exploitation forestière.

Dans son intervention, Rigobert Ikambouayat Ndeka a indiqué que cette rencontre "s'inscrivait dans le cadre de la mise en application de l'article 251 du Code forestier, relatif aux cahiers de charges contractuels. Car, il a été malheureusement constaté que la plupart des opérateurs forestiers n'appliquaient pas de manière orthodoxe les dispositions de ce Code forestier, qui a pour objectif d'améliorer les conditions de vie des populations".

Et d'ajouter qu '"il s'agissait effectivement de faire que le produit de l'exploitation forestière dans les environs des villages soit reversé, conformément à la législation en vigueur, aux associations des villages, afin de financer les projets communautaires. Aujourd'hui, nous avons donc instruit le directeur provincial des Eaux et forêts, les préfets, les opérateurs économiques, en mettre en œuvre ces dispositions".



CNB



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.