Exploitation aurifère : Confiance renouvelée à Managem

Séance de travail fructueuse, à tous points de vue, mercredi dernier, entre les responsables du groupe minier marocain Reg Managem et le gouvernement gabonais, représenté par le ministre des Mines, Christian Magnagna.

Cette rencontre a porté sur le projet d’exploitation du gisement d’or d’Etéké, dans la province de la Ngounié, et la réhabilitation du site d’exploitation aurifère de Bakoudou dans la région du Haut-Ogooué. Sur le premier projet, du fait de son attractivité, le gouvernement fonde de grands espoirs en termes de rentabilité pour l’opérateur économique, mais également pour l’Etat gabonais en quête du développement d’Etéké. Et la séance de travail sus-évoquée a permis à M. Magnagna de vérifier que, pour la faisabilité de ce projet, tous les éléments ont été pris en compte. C'est du reste ce qu'il a indiqué en parlant de "projet particulièrement apprécié par les deux parties".

Un avis partagé par le président-directeur général du géant minier marocain, Imad Toumi, qui escompte un partenariat encourageant autour de ce projet situé non loin de la ville de Mimongo. " Nous avons finalisé les études de faisabilité. Nous espérons maintenant que le projet va pouvoir être lancé dans les années à venir", a-t-il informé. Non sans souligner que "nous avons discuté des prochaines étapes avec le ministre des Mines en vue de boucler les dernières discussions autour du partenariat, l'objectif étant d'avancer vers la concrétisation du projet".





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.