Environnement : Société civile à l'Assemblée nationale

Le Réseau des organisations de la société civile pour l’économie verte en Afrique centrale (Roscevac) a organisé, le 27 mai dernier, un atelier d’échanges et de renforcement des capacités sur la gouvernance climatique et le développement durable au Gabon. A la demande de la Commission de l’Environnement, de la protection et de développement durable de l’Assemblée nationale.

Étaient présents, les parlementaires, les organisations de la société civile et l'Association technique internationale des bois tropicaux (ATIBT), association professionnelle du secteur privé. La finalité est de mettre l’accent sur le rôle joué par le Parlement dans le renforcement de la riposte internationale aux changements climatiques.

Les cinq communications portaient sur des thématiques variées et ouvertes sur la sous-région. Ont été ainsi abordées les questions d’actualité et d’intérêt qui ont permis de confirmer l’importance des enjeux et défis à relever par les parlementaires. Notamment, en matière de suivi et d’évaluation des processus internationaux comme les Objectifs de développement durable (ODD) 2015-2030, l'Accord de Paris, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (Cites), à l'exemple du Kevazingo.

Sur le plan national, les parlementaires ont davantage été outillés au Plan opérationnel Gabon vert, Plan national climat, à la Stratégie nationale de développement durable, etc.

 

I.M'B.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.