Entretien : le directeur général de Total Gabon

Alors que Total Gabon fait face à une menace de grève et une paralysie de ses installations, le directeur général de Total Gabon appelle tous les employés à la responsabilité et au consensus en cette période délicate, malgré l'amélioration récente des indicateurs de performance de l'entreprise.

 

l'union : Total Gabon a clôturé l’exercice 2017 sur de bons résultats et a débuté l’année 2018 avec un bénéfice net en hausse sur le 1er trimestre. Après deux années consécutives difficiles, qu’est-ce qui explique cette embellie au niveau des performances de l’entreprise ?

 

Henri-Max Ndong Zué : Total Gabon a effectivement enregistré une amélioration de ses résultats, due principalement à la remontée des prix du baril de pétrole qui sont passés pour le marqueur Brent de mer du Nord en moyenne de 43,7 $/bbl en 2016 à 54,2 $/bbl en 2017, soit une progression de 24%. Cette hausse s’est poursuivie au 1er trimestre 2018 avec une moyenne de 66,8 $/bbl pour le Brent. Nous avons également bénéficié des efforts internes réalisés en termes de réduction de coûts et d’amélioration de l’efficacité opérationnelle, sécurité de nos opérations et disponibilité de nos installations. Enfin, en 2017 nous avons enregistré un profit lié à la cession de nos actifs non stratégiques. Cependant, pour être solide quels que soient les prix du pétrole sur lesquels nous n’avons aucune emprise et assurer le futur de notre entreprise, nous devons encore améliorer notre performance opérationnelle. La disponibilité de nos installations, après une belle progression sur la période 2015-2016, est redescendue à 86% et nous sommes aujourd’hui en dessous de nos objectifs de production. C’est pour faire face à cela que nous avons lancé de nouveaux chantiers axés sur le partage de notre valeur sécurité, pierre angulaire de nos opérations et la restauration de notre performance opérationnelle.

 

 

Peut-on dire que l’option de recentrage de vos actifs en mer avec la cession de plusieurs champs pétroliers à l’opérateur Pérenco porte aujourd’hui ses fruits et permet à l’entreprise d’être plus performante ?

 

 

La décision de nous recentrer sur nos actifs stratégiques en mer est un projet à moyen/long terme. Elle part du constat que nous apporterons plus de valeur sur ces actifs pour lesquels nous voyons plus de potentiel. Nous avons lancé les actions nécessaires pour y arriver. Cela passe par la consolidation de notre production en produisant de manière plus sûre et efficace. L’année prochaine, nous disposerons dans nos bureaux de Port-Gentil d’...

Propos recueillis par Maxime Serge MIHINDOU

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.