Entretien avec le directeur général du Budget et des Finances publiques… : …Jean-Fidèle Otandault : "devant la diminution de nos ressources, il est nécessaire de nous serre la ceinture".

Au menu, l'exécution du budget 2016 et le point sur l’avancement de la réforme budgétaire en cours.

l’union. Des affirmations stipulent depuis un moment que l'Etat gabonais serait en cessation de paiement. Votre réaction.

Jean-Fidèle Otandault : Les difficultés actuelles résultent avant tout de la baisse de nos ressources. Il est important de rappeler que l’état de cessation de paiement se comprend stricto sensu comme l'impossibilité de faire face au passif exigible avec l'actif disponible. Or, ce n'est pas la cas pour notre pays.

Où en est-on avec la réforme en cours des finances publiques?

De remarquables progrès ont été réalisés et concernent notamment la transposition au plan national du cadre harmonisé de gestion des finances publiques impulsée des directives CEMAC. Le lancement effectif, depuis janvier 2015, de la gestion du budget de l’État par objectifs de programme (BOP).

Ne pensez-vous pas que cette réforme arrive un peu trop tôt ?

La BOP était une nécessité. Nous sommes d’ailleurs dans le sens de l’histoire et nous, Gabonais, champions toute catégorie de l’auto-flagellation, pouvons être fiers d’en être les précurseurs au niveau de la sous-région et un exemple suivi par bon nombre de pays".


Entretien réalisé par Maxime Serge MIHINDOU


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.