Entretien avec le directeur général de Okoumé Capital ... : ...Edgard Mfouba : "A ce jour, nous avons reçu près de 80 demandes de financement"

Filiale du Fonds gabonais d'investissements stratégiques (FGIS), Okoumé Capital a été créé en mai 2018 pour faire face aux besoins de financement des entreprises domestiques à fort potentiel de développement et de croissance. Cinq mois après sa création, combien de PME et PMI ont bénéficié de l'accompagnement financier de cette structure ? Quelle est le montant déjà alloué aux différentes entreprises locales ? Dans l'entretien ci-dessous, Edgard Mfouba, son directeur général, dresse le bilan des 5 premiers mois d'activités de la structure qu'il dirige.

l’union : M. le directeur général, Okoumé Capital est une filiale du FGIS dédiée aux financements des PME/PMI. Cinq mois après sa création, l'entreprise que vous dirigez est mal connue au niveau national. Pouvez -vous nous la présenter ?

Edgard MFOUBA : Okoumé Capital est une société de capital investissement dédiées aux PME et PMI gabonaises à fort potentiel de développement et de croissance. C’est, en effet, une filiale à 100% du Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS). Okoumé Capital est né de la volonté des pouvoirs publics de mettre à disposition des entrepreneurs gabonais un instrument de financement innovant pour leur permettre de disposer des fonds nécessaires au développement de leurs entreprises. Okoumé Capital est une société anonyme avec conseil d’administration au capital social de 20 milliards de francs. La société a été créée en mai 2018 et, depuis lors, nous nous attelons à sa mise en place et à la réalisation de ses missions.

Combien de PME locales avez-vous déjà été financées, et quelle hauteur ?

- Le financement par le biais du capital-investissement consiste en la prise de participation dans les sociétés, en apportant des fonds propres dans les entreprises bénéficiaires dans lesquelles Okoumé Capital devient associé, en détenant une partie du capital social. Le principe veut que Okoumé Capital ne soit jamais majoritaire et porte ses participations pour une durée maximum de 5 ans, au-delà de laquelle il doit avoir rétrocédé ses parts sociales au promoteur. Ce processus se divise en 4 phases. La première consiste à réceptionner les demandes de levées de fonds de la part des entreprises en quête de financement. A cet effet, une plateforme numérique d’e...

Propos recueillis par Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.