Entretien avec le chef économiste de Citigroup pour l’Afrique : David Cowan : " Le Gabon a un énorme potentiel économique, mais pour l'instant, son économie n'est pas suffisamment diversifiée "

Le chef économiste de Citigroup pour l’Afrique, l'une des plus grandes institutions financières au monde, a effectué dernièrement une visite de travail au Gabon.

L’Union. Vous avez effectué, il y a quelque mois, une visite au Gabon. Quel en était l’objet ?

David COWAN : J’ai accompagné, effectivement, une délégation composée d’investisseurs internationaux qui détiennent l’Eurobond de la République du Gabon. Au cours de cette visite, ces investisseurs ont cherché à savoir comment se porte le pays sur le plan économique et politique, et s’ils vont être payés ou non par rapport aux investissements réalisés.

Quelles sont les personnalités que vous avez rencontrées au Gabon ?

- Nous avons essayé de parler avec un large éventail de personnalités sur les plans économique et politique. En général, nous essayons de nous entretenir avec le ministre de l’Économie, des Finances, et les institutions financières internationales telles que la Banque Mondiale, le Fonds monétaire international, la Banque centrale…Mais également les principaux opérateurs économiques dans le secteur privé, les acteurs politiques, les journalistes, bref divers interlocuteurs.


Propos recueillis par Maxime Serge MIHINDOU


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.