Education : l’Ecole des mines de Moanda s’ouvre à la sous-région

Education : l’Ecole des mines de Moanda s’ouvre à la sous-région

Le conseil d’administration de l’École des mines et de la métallurgie de Moanda, qui s’est tenu exceptionnellement à Libreville, le jeudi 6 août dernier, a décidé d'ouvrir ladite école aux pays de la sous-région de la CEEAC.

Ce, en raison de son positionnement comme unique établissement de formation d’ingénieurs du champ. La volonté de plus en plus affirmée des autres pays de la région d’exploiter et de transformer leurs ressources naturelles a conduit les autorités gabonaises à revisiter l’offre de l’École, a indiqué le président du conseil d’administration, Maurice Nziba.

Le conseil d’administration a donc statué sur cet aspect qui a déjà fait l’objet de nombreuses discussions entre la partie gabonaise d’une part et, d'autre part, la Cemac et la Banque africaine de développement (Bad).

En effet, la partie gabonaise a sollicité l’institution bancaire africaine pour un accompagnement sur les plans financier et académique afin de consolider les formations qui sont administrées au sein de la structure de Moanda, ainsi que la sélection des candidats, essentiellement à partir de Bac +5.

L’Ecole entend ouvrir ses portes même aux étudiants des pays hors CEEAC, indique-t-on.



Jean MADOUMA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.