Disparition d'un tanker : La piste des pirates ?

En attendant une communication officielle du gouvernement (qui tarde à venir), toutes les hypothèses concernant la disparition, le 14 août dernier, au large de nos côtes, d'un tanker battant pavillon panaméen et transportant 17 marins géorgiens sont mises sur la table.

Plusieurs média étrangers, "alimentés" par des sources diverses, évoquent déjà la possibilité d'un acte de piraterie maritime. En effet, selon le Bureau maritime international, le Golfe de Guinée est devenu, depuis des années, un épicentre de la piraterie maritime. « Nous avons reçu un message de détresse. Le Pantelena a coupé le système de balise qui émet sa position. La première chose que font les pirates quand ils abordent un bateau, c’est couper cette balise », a souligné une source militaire régionale citée par l'AFP.

« Nous avons reçu un message de détresse sur la radio et nous avons alerté la marine gabonaise », a indiqué sous couvert de l’anonymat un membre de l’équipage d’un navire naviguant entre Libreville et Port-Gentil, rapporte l'agence de presse internationale.

Un membre de la marine gabonaise reconnaît pour sa part, « nous avons reçu une alerte de la part d’un navire assurant la liaison avec Port-Gentil concernant le Pantelena, mais nous n’avons pas eu assez d’informations pour une intervention » tout en précisant que « la sécurité maritime a été renforcée au niveau de Port-Gentil ».



MSM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.