Développement agricole et rural : Le PDAR fait son bilan

Avec plus de 8 milliards de francs investis par l’Etat dans ce projet, ce sont 318 villages qui ont été impactés, 730 groupements de producteurs encadrés dans toute la province du Woleu-Ntem, et 858 microprojets financés.

La ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage chargé de la mise en œuvre du programme Graine, Patricia Taye, a ouvert mardi dernier à l’hôtel Méridien, l’atelier de partage et de validation du rapport d’achèvement du Projet de développement agricole et rural (PDAR). C’était en présence du représentant sous-régional du projet Fonds international de développement agricole (Fida), Bernard Hein.

Arrivé à son terme, le PDAR aura coûté plus de 8 milliards de francs à l’Etat. C’est du moins l’indication fournie par Mme Taye en ouvrant cet atelier.

Elle a surtout indiqué qu’il a permis de toucher un large public dans la province du Woleu-Ntem. En clair, ce sont 318 villages qui ont été impactés par le projet sur 484 villages que compte la province. Près de 730 groupements de producteurs ont été encadrés dans toute la province, 858 microprojets ont été financés dans tous les domaines d’activités dans filières cibles.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.