Dette : La signature du Gabon reste une référence, selon le gouvernement

Dette : La signature du Gabon reste une référence, selon le gouvernement

En dépit des nombreuses critiques et interrogations relatives au lancement sur les marchés internationaux d’une opération de gestion active de la dette obligataire internationale du Gabon pour 1,75 milliard de dollars (1050 milliards de francs), le gouvernement indique que cette opération traduit la confiance des investisseurs internationaux vis-à-vis des perspectives optimistes de la politique économique du Gabon.

Le 23 janvier 2020, l’État gabonais a annoncé le lancement sur les marchés internationaux d’une opération de gestion active de sa dette obligataire internationale. Malgré les nombreuses critiques et interrogations, cette transaction conclue avec succès a rempli, selon le ministère de l’Économie et des Finances, ses objectifs dont le rachat partiel de l’obligation internationale à échéance 2024, à hauteur de 750 millions de dollars (450 milliards de francs), et l’émission d’une nouvelle obligation internationale d’un montant de 1 milliard de dollars (600 milliards) avec une maturité moyenne de 10 ans et un coupon de 6,625%.

"La soutenabilité de la dette extérieure gabonaise est également préservée, grâce à un coût de refinancement maîtrisé. Le Gabon s’est à nouveau imposé comme un risque de crédit attractif aux yeux des investisseurs internationaux, grâce à l’effort soutenu de communication effectué par le gouvernement. Les investisseurs ont accueilli de manière très positive le retour du Gabon sur les marchés, comme le traduit la sursouscription de plus de trois fois le montant de la nouvelle obligation", indique le ministère de l’Économie et des Finances.



Maxime Serge MIHINDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.