Destruction de la mangrove de Mindoubé : Un désastre écologique

La destruction de la mangrove située entre la décharge de Mindoubé et derrière l’Institut de la jeunesse et de sport, s’apparente aujourd’hui à véritable désastre écologique.

La visite guidée effectuée par les responsables du projet d’appui à la gestion durable des zones humides critiques du Gabon, lors de la célébration de la journée mondiale des zones humides, a été l'occasion d’interpeller les autorités pour remédier à la situation.

Pour Régis Nguema, coordinateur du projet PAZH, "le gouvernement doit réagir dans les délais pour ne pas voir l’ensemble des mangroves disparaître dans les six mois à venir. Les communautés qui y vivent sont pour la grande majorité étrangère. Elles exercent une grande pression sur le milieu".

En effet, la mangrove du littoral gabonais subit des pressions considérables liées à l’extension urbaine, à son utilisation par les pécheurs pour des besoins domestiques, d’installation de fumoirs et d’agrandissement des débarcadères.

Mais elle est aussi victime des déversements de produits dangereux, notamment les effluents liquides, les hydrocarbures et les huiles usagées.

 

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.