Destruction de la mangrove à Akanda : les auteurs interpellés

Destruction de la mangrove à Akanda : les auteurs interpellés

Le ministère des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l'Environnement, chargé du Plan climat, des Objectifs de développement durable, et du Plan d'affectation des terres, a conduit, il y a quelques jours, une mission de suivi du contentieux lié à la destruction massive de la mangrove dans la commune d’Akanda. Il s’agit de la deuxième mission du genre dans la commune au cours de ce mois.

Cette opération traduit la volonté du ministre Lee White de veiller à la préservation et à la sauvegarde du milieu naturel.

Menée conjointement par la Direction générale de l’environnement et de la protection de la nature (DGEPN) et par la Direction générale des écosystèmes aquatiques (DGE), en collaboration avec la mairie d’Akanda et l’Agence nationale de l'urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC), cette opération visait un triple objectif : identifier la nature des travaux effectués sur la zone de destruction, vérifier le statut foncier du terrain en construction et infliger des sanctions en cas de non-respect des normes environnementales.

Ayant fait le constat du non-respect de l’article 64 du Code de l’environnement en République gabonaise relatif à l’interdiction de construire dans des milieux naturels sensibles ou proches du rivage, la DGEPN a saisi le matériel utilisé pour la destruction de la mangrove et a procédé à la fermeture immédiate du site incriminé ainsi qu’à la convocation des propriétaires du terrain.



Jean MADOUMA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.