Conseil d administration de l'Oprag : quel chiffre d'affaires ?

L'Office des ports et rades du Gabon (Oprag) a tenu, hier, à Owendo, à son siège, son conseil d'administration, sous la direction de son président, Pierre Reteno Ndiaye. L'ordre du jour portait, entre autres, sur l'exercice des comptes au 31 décembre 2017, et l'évolution de l'activité portuaire en 2017.

Sur ce dernier point, les chiffres communiqués au conseil d'administration par le directeur général de l'Oprag, Sayid Abeleko, font apparaître, de manière générale, une embellie au niveau de la fréquentation de nos ports.

Ainsi, malgré la morosité économique, nos ports attirent de plus en plus de navires. En 2017, 762 navires ont séjourné dans notre pays, contre 752 en 2016, soit une hausse de 1,3 %.

Concernant les marchandises, 7 millions 19 mille 639 tonnes ont été acheminées dans nos différents ports, contre 5 millions 799 mille 409 tonnes l'année précédente, soit une progression considérable de 21%. Toutefois, le trafic conteneurs a connu une baisse de 6,9 %.

En ce qui concerne le chiffre d'affaires des comptes de gestion 2017, celui-ci s'établit à 11 milliards 453 millions de francs, contre 12 milliards 962 millions de francs, soit une régression de 11,6 %.

Le résultat net connaît, lui aussi, une baisse. De 621 millions de francs en 2016, il est passé en 2017 à 577 millions, soit une baisse de 7 %.

Willy NDONG

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.