Conjoncture 2018/Secteur bancaire : Un total bilan à 2433 milliards de francs

En hausse de près de 11 % par rapport à 2017, cette embellie est essentiellement liée à la hausse des dépôts de la clientèle (+11,5% à 2 071,9 milliards de francs à la fin de l’année 2018) et à une hausse des capitaux permanents (+12%).

Selon la direction générale de l’économie et de la politique fiscale, au 31 décembre 2018, le total agrégé des bilans des banques a progressé de 10,8% à 2 433,8 milliards de francs, contre 2 196,2 milliards un an plus tôt. Cette évolution est essentiellement liée à la hausse des dépôts de la clientèle (+11,5% à 2 071,9 milliards de francs à la fin de l’année 2018) et à celle des capitaux permanents (+12%).

 Aussi, le taux de couverture des crédits par les dépôts s’est amélioré, passant de 124% au 31 décembre 2017 à 134,4% en décembre 2018. Par ailleurs, les créances en souffrance ont progressé de 39% à 289,8 milliards de francs à fin décembre 2018. 

Les ressources collectées par le secteur bancaire gabonais se sont consolidées de 11,5% à 2 071,9 milliards de francs en 2018, tirées par les augmentations simultanées des dépôts à vue et à terme.

Les ressources à vue ont enregistré une augmentation de 14,7% à 1 271,7 milliards de francs, essentiellement liée à la hausse conjointe des dépôts des entreprises privées (+12,7%) et des dépôts non ventilés (+18,2%). Tandis que les ressources à terme collectées auprès de la clientèle, essentiellement constituées des comptes à terme et des comptes de dépôts à régime spécial (bons de caisse) se sont établies à 693,8 milliards de francs en décembre 2018 contre 659,6 milliards en décembre 2017, soit une hausse de 5,2%.



 MSM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.