Conflits homme-éléphant : Renforcement de la surveillance transfrontalière

La brigade mobile du Projet de gestion de la faune sauvage et du conflit homme-éléphant vient de rendre publics les résultats des patrouilles qu'elle a effectuées.

Pendant trois mois, la brigade mobile avait à cœur de renforcer la surveillance de la zone frontalière du Sud-Ouest du Gabon, à partir du parc national de Mayumba jusqu'à la ville de Doussala, en passant par Mabanda, Moulengui-Binza et Ndindi. Ces villes sont les principales portes d'entrée vers le Congo voisin.

Le superviseur de la brigade mobile de la zone Sud-Ouest du Gabon et chef de service de la gestion de la faune et de la chasse à la direction générale de la Faune et des Aires protégées, Augustin Mihindou Mbina, présente l'activité en ces termes : « Au cours de trois mois, nous avons réalisé un effort de patrouille de 360 hommes par jour. Et au cours de ces patrouilles, 525 véhicules ont été contrôlés dont 5 camions avec infraction en matière de chasse. Au terme, 5 armes ont été saisies sur l'axe routier Ndendé-Doussala et le contentieux suit son cours au cantonnement des Eaux et forêts de cette ville. »

Concernant le conflit homme-éléphant, les plaintes des populations sont légion et au cours des investigations par des agents, deux plantations ont été visitées. Ainsi, les pachydermes y ont dévasté 64 pieds de manioc et 51 plants de bananiers.


JM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.