Conférence des États parties : Promouvoir les mesures de prévention

Conférence des États parties : Promouvoir les mesures de prévention

La ville de Vienne, en Autriche, abrite du 2 au 4 septembre 2019, la 10e Conférence des États parties de la Convention des Nations unies contre la corruption (CNUCC). 150 pays dont la délégation gabonaise est conduite par le commissaire-membre de la Commission nationale de lutte contre l'enrichissement illicite, Séraphin Ondoumba, y prennent part.

Au cours de la rencontre de Vienne, plusieurs thématiques seront été abordées. C'est le cas notamment du sujet se rapportant aux bonnes pratiques et initiatives dans le domaine de la prévention de la corruption.

Les différents groupes de travail, au terme de la rencontre, devraient pouvoir aider la conférence à élaborer et à accumuler des connaissances dans le domaine de la prévention de la corruption, de faciliter l’échange d’informations et d’expériences entre les États sur les mesures préventives et les pratiques en la matière, la collecte, la diffusion et la promotion des meilleures pratiques de prévention de la corruption et aider la conférence à encourager la coopération entre toutes les parties prenantes et tous les secteurs de la société pour prévenir la corruption

Pour rappel, la Convention des Nations unies contre la corruption, entrée en vigueur le 14 décembre 2005, est la convention mondiale contre la corruption la plus complète et la plus respectée. Depuis janvier 2013, la CNUCC a été ratifiée par 165 pays.



W.N.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.