Communauté économique des États de l'Afrique centrale : La forêt comme levier de développement économique

La capitale gabonaise a abrité, le 12 juin dernier, la réunion technique des experts climat et forêts, en prélude à la rencontre extraordinaire des ministres des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), prévue le 30 juin prochain à Abu Dhabi (Émirats arabes unis), et celle du sommet des chefs d'État et de gouvernement consacré à l'Action sur le climat, qui aura lieu le 23 septembre à New York (États-Unis), en marge de la 74e Assemblée générale des Nations-unies.

Prenaient part aux travaux, des experts venus du Burundi, du Cameroun, de la République centrafricaine, du Congo, de la République démocratique du Congo, du Tchad et, tout naturellement, du Gabon.

Au cours de cette rencontre, les différents intervenants ont insisté sur l’importance de la gestion des ressources naturelles et la protection de l’environnement, notamment la forêt et son rôle dans la lutte contre les changements climatiques, en lien avec le développement économique de la sous-région, la création d’emplois et l’amélioration des conditions de vie des populations.

Il était également question de valider la déclaration de la position commune des États membres de la CEEAC lors du sommet de l’Action sur le climat. A ce propos, les participants ont validé ledit Avant-projet basé principalement sur les questions liées à la forêt.



Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.