Commerce inter-régional : L’appui technique de la BAD

La Banque africaine de développement (Bad) a ouvert, le 10 septembre, à Libreville, l’atelier régional de consultation sur le Document de stratégie d’intégration régionale-Afrique centrale 2018-2025.

Cette rencontre de trois jours, qui enregistre la présence des 11 pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), vise à réfléchir sur les actions de coopération de la Bad en Afrique centrale.

Les travaux de cet atelier sont axés sur la problématique de la connectivité de la région, la facilitation des échanges, les changements climatiques, la protection de l’environnement, ainsi que la gestion rationnelle et optimale des ressources naturelles. L’accent est également mis sur l’amélioration de l’environnement des affaires, les réformes économiques et commerciales, le renforcement du capital humain, le développement et la promotion de l’économie de l’artisanat et des petites entreprises, ainsi que la prise en compte des questions de sécurité.

« La Banque africaine, dans son plan d’action, démarre d’abord par des larges consultations. A la fin, nous sommes une banque. Au cours du cycle précédent, nous avons investi à peu près 500 milliards de francs CFA pour intégrer l’Afrique centrale », a indiqué le directeur pays de la Bad Robert Masumbuko.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.