Comité national de la Balance des paiements : Des tendances contrastées par année

Sous la direction de Georgette Koko, présidente du Conseil économique et social (CES), le Comité national de la Balance des paiements s'est réuni mercredi, dans les locaux de la direction nationale de la Banque des Etats de l'Afrique centrale. Objectif, valider les rapports des Balances des paiements des exercices 2010, 2011 et 2012.

Les exercices examinés (conformément aux dispositions du 5e manuel du Fonds monétaire international) se caractérisent par «des écarts et tendances» dans les résultats finaux. C'est ainsi qu'au titre de l'année 2010 disséquée , «les comptes extérieurs font ressortir un excédent des transactions courantes en forte progression.» Pour le comité, cette tendance est le corollaire, d'une part, «de la hausse de l'excédent commercial lié au regain des exportations et, d'autre part, de la contraction des déficits des services et des transferts courants.»

Les comptes extérieurs du Gabon révèlent une régression de l'excédent du compte des transactions courantes, déclare-t-on, pour l'exercice 2012. Cela est dû à l'aggravation des déficits des revenus et des transferts, en dépit d'un accroissement de l'excédent commercial.

A contrario de l'exercice 2012, celui de 2013 connaîtra des tendances plus favorables; l'excédent du solde global se renforçant, en raison du redressement de l'excédent du solde des transactions courantes, malgré une aggravation du déficit de la balance des capitaux.


ESSONE-NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.