Cité-Magnolia : les réservataires mettent la pression à la CDC

Cité-Magnolia : les réservataires mettent la pression à la CDC

Dans une note adressée à la Caisse des dépôts et consignations, ces derniers regrettent l’absence d’informations sur leur situation et menacent, le cas échéant, de porter l’affaire devant les tribunaux.

Réunis en collectif, les réservataires de la Cité-Magnolia n'en démordent pas face au mutisme qu’ils ont qualifié "d’intentionnel" de la part d’Avorbam Investissement, filiale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC).

Dans une correspondance adressée à la CDC et dont "l’Union" a reçu copie, ces derniers réclament, ni plus ni moins, les clefs de leurs logements sous peine d’intenter une action en justice.

"Dans le cadre du projet de construction de la cité Magnolia-Avorbam, la direction générale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) a volontairement omis de dire à l’opinion nationale, en tête desquelles les plus hautes autorités de la République, qu’elle reste indifférente dans sa communication aux multiples relances individuelles des réservataires qui ont payé. En effet, depuis bientôt un an, cette entreprise n’a jamais saisi les réservataires des maisons de cette cité pour les renseigner sur l’état d’avancement des travaux et de la date de remise initialement prévue pour décembre 2019. Cette attitude de mépris vis-à-vis des propriétaires que nous sommes (la CDC ayant encaissé notre argent) est d’autant plus frustrante, dans la mesure où la situation financière d’une bonne partie des réservataires ne permet plus de faire face aux besoins primaires, car ayant contracté des crédits immobiliers pour l’acquisition desdites villas", s’insurge le collectif des réservataires.



Maxime Serge MIHINDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.