Chantier des 3 808 logements : La SNI signe une convention

L'établissement de micro-finance de 2e catégorie va injecter 1,7 milliard de francs pour la reprise du chantier d’Akébé-Likouala qui comprend 4 bâtiments de 56 appartements et un duplex.

A l’arrêt depuis quatre ans, le projet de construction des 3 808 logements de la Société nationale immobilière (Sni) va officiellement redémarrer, grâce à un partenariat avec l'établissement de micro-finance de 2e catégorie Crédit Solidaire du Gabon (CSG), qui va mettre à contribution, pour la réalisation du premier lot de ce programme, la somme de 1,7 milliard de francs.

La signature des documents pour matérialiser cet accord a eu lieu jeudi dernier au siège de la Sni, entre les deux directeurs généraux, Hermann Kamonomono et Rufin Ayo.

Les travaux, qui s'étaleront sur une période de 10 mois, ont été confiés à l’entreprise NCLE.

"Depuis quelques mois, la Sni a décidé de reprendre les chantiers qui sont à l'arrêt. Et pour ce faire, il nous fallait donc structurer des financements, entreprendre des mécanismes de levée de fonds, parler avec des institutions financières et voir comment relancer les projets des 3 808 logements, le disséquer en lots et structurer les financements individuels pour chaque lot. La cérémonie de ce jour marque donc la matérialisation de la structuration du premier lot qui est celui d'Akébé-Likouala, qui fait partie du programme des 3808 logements à l'arrêt depuis 4 ans", a expliqué le DG de la SNI.

AEE

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.