CAFI : Quel bilan à mi-parcours ?

CAFI : Quel bilan à mi-parcours ?

Le directeur de cabinet du ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du plan climat et du plan d’affectation des terres, Ludovic Ngok, représentant le Lee White, a lancé, le 6 novembre, les travaux de la revue à mi-parcours du programme de l’Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale (CAFI).

Le Gabon, qui est engagé dans un processus de préservation et de gestion durable de ses forêts, a signé, en 2017, une lettre d’intention avec CAFI d’un montant de 18,4 millions de dollars pour la mise en œuvre du Plan national d’affectation des terres, du Système national d’observation des ressources naturelles et des forêts (SNORNF) et de la lutte contre l’exploitation illégale.

Cette rencontre portait essentiellement sur la mise en œuvre des jalons de ladite lettre d’intention. Mais également sur les programmes financés par CAFI I, la préparation du nouveau cycle de financement dans le cadre de CaFI II (12 millions de dollars) et CAFI III (150 millions de dollars).

Pour rappel, CAFI est un partenariat de différents pays d’Afrique centrale (Gabon, République Centrafricaine, République démocratique du Congo, Cameroun, Congo et Guinée Equatoriale) et des donateurs (Allemagne, France, Norvège, Royaume-Uni, Union européenne et Brésil).



Styve Claudel Ondo MINKO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.