Bois : les nouvelles ambitions de l’indien Greenply

Bois : les nouvelles ambitions de l’indien Greenply

La ministre de la Promotion des investissements, Carmen Ndaot, a reçu, dernièrement à l’Agence nationale de promotion des investissements du Gabon (ANPI-Gabon), l’équipe dirigeante de la société Greenply Gabon conduite par l’administrateur général de la Zerp de Nkok.

Implantée au Gabon depuis 2016, la société Greenply, dont la maison-mère vient récemment d’être cotée en bourse, est l’un des plus gros fabricants de feuilles de placage de la zone franche de Nkok.

Les échanges ont porté sur l’intérêt manifesté par le directeur général de ladite société, Indraneel Bhan, de s’installer dans la future zone économique spéciale de Lambaréné dont la création a été annoncée par le Premier ministre à l’occasion de son discours de politique générale.

En effet, selon la conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced), 70% du stock ou du cumul des investissements dans un pays provient du report à nouveau, c’est-à-dire du réinvestissement des profits générés localement.

"Votre décision de réinvestir traduit la confiance que vous avez en notre pays, en notre stabilité politique, notre résilience économique, notre cadre des affaires attractif. Autant d’atouts que prône le président de la République", s’est réjoui le membre du gouvernement.

Aussi, pour réinvestir, la société indienne envisage-t-elle d'ouvrir son capital social à des investisseurs gabonais. Cette opération financière permettra à l’entreprise d’obtenir de nouveaux financements en fonds propres.

"Nous allons permettre à des institutions financières, des entreprises et des particuliers de prendre des parts dans notre société ici au Gabon ", a souligné, Indraneel Bhan.

Greenply Gabon emploie, à ce jour, 450 employés dont 330 Gabonais. Ses capacités de production ont contribué à hisser le Gabon à la première place des exportateurs de feuilles de placage en Afrique et à la seconde place au niveau mondial.



Jean MADOUMA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.