Blanchiment : La BGFIBank passe à l’offensive

Le géant bancaire sous-régional s’est attaché les services du cabinet d’avocats August Debouzy pour défendre ses intérêts dans le cadre du différend opposant BGFIBank RDC à son ancien employé Jean-Jacques Lumumba, et face aux allégations d'activités illicites dénoncées par l'ONG américaine The Sentry.

AFIN de défendre sa réputation et celle de l’ensemble de ses collaborateurs, le groupe BGFIBank a annoncé dans un communiqué de presse avoir fait appel, en début d’année, à l’assistance du cabinet d’avocats August Debouzy.

Ce cabinet de réputation mondiale assure ainsi la défense des intérêts du groupe BGFIBank dans le cadre du différend opposant BGFIBank RDC à son ancien employé Jean-Jacques Lumumba et face aux allégations d'activités illicites dénoncées par l'ONG américaine The Sentry.

« Le groupe BGFIBank est une institution financière internationale dont le fonctionnement repose sur un dispositif complet de prévention et de détection des risques de blanchiment de capitaux, de financement du terrorisme, de non-respect des embargos et sanctions financières conformément à la réglementation internationale en vigueur et utilise pour ce faire des outils adaptés de filtrage et de contrôle des opérations de transfert à l’international », a indiqué un haut cadre du groupe.

Fort de ce dispositif, BGFIBank dément à nouveau et catégoriquement toute implication de sa filiale BGFIBank RDC dans des activités de blanchiment et de financement de terrorisme.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.