Biodiversité marine / Formation d'observateurs : Industrie pétrolière et patrimoine marin

Le centre de pêche d’Oloumi abrite, depuis mars dernier, la formation d'observateurs de la faune marine. D’une durée de 18 mois, ce cursus vise à développer des capacités de 20 jeunes Gabonais à la gestion de la biodiversité marine.

Le projet est mis en œuvre par l’ONG WCS Gabon, avec l’appui technique et financier de la société pétrolière Ophir Gabon Limited, de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et de Gabon Bleu.

Au cours de cette formation, les 20 stagiaires suivent des modules sur l’écologie des mammifères marins, la natation et la sécurité en mer. Mais aussi sur la collecte et le traitement des données sur les mammifères et les tortues marines, de même que le guidage des visiteurs et la conduite d’enquêtes scientifiques.

Pour l’ANPN, l’Agence nationale des pêches, le ministère du Pétrole et la société pétrolière Ophir Gabon Limited, le renforcement des capacités dans l’atténuation des impacts de l’industrie pétrolière offshore demeure une nécessité. Une formation qui s'inscrit évidemment dans cette logique.



JM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.