Banque mondiale : La Cour des comptes à l’heure du bilan

Le premier président de la Cour des comptes du Gabon, Gilbert Ngoulakia, a procédé, mercredi dernier à Libreville, lors de la cérémonie d’au revoir organisé à la représentante-résidente sortante de la Banque mondiale, Sylvie Dossou, à la présentation des résultats du contrat de don signé en novembre 2014.

La Banque mondiale avait mobilisé des ressources financières, afin d’améliorer le professionnalisme et la qualité du travail de vérification de la Cour.

 

Le contrat devant s’achever le 30 septembre prochain, le premier président de la Cour des comptes a tenu à présenter « avec fierté » les résultats de cet accord. « Sous réserve de l’adoption par le gouvernement et du vote par le parlement gabonais des projets des textes législatifs sur la Cour des comptes en cours d’écriture au sein de ladite juridiction, je me permets de dire que tous les objectifs fixés par notre ISC dans le cadre de cet accord de don seront réalisés au 30 septembre 2017 », a déclaré M. Ngoulakia, avant de présenter en détail les activités déjà réalisées avec ledit accord.

Selon lui, sur le plan organisationnel et fonctionnel, la Cour des comptes peut désormais compter sur son site web, opérationnel depuis janvier 2016, sur ses deux manuels de procédure en instance de validation et d’adoption, et sur l’élaboration d’un projet de loi organique et d’un projet de loi ordinaire en cours de validation.

F.A.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.