Banque : Le FGIS actionnaire à 47 % de la Bicig

Banque : Le FGIS actionnaire à 47 % de la Bicig

L'accord semble être définitivement conclu : le Fonds gabonais d'investissements stratégiques (FGIS) va remplacer l'investisseur stratégique BNP-Paribas comme actionnaire de référence de la Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Gabon (Bicig).

C'est le cabinet Gide Loyrette Nouel qui a annoncé le transfert de propriété le 2 avril dernier sur son site Internet. Ce cabinet est le conseil du groupe BNP-Paribas sur la cession de 47 % du capital de la Bicig, sa filiale gabonaise, au FGIS. En d'autres termes, ce dernier devient officiellement le repreneur des parts de BNP-Paribas dans le capital de la Bicig.

Certes, les tractations ont commencé depuis mi-juin 2018. Une solution envisagée après que le groupe français a eu du mal à présenter un repreneur convaincant pour la partie gabonaise. Pour le Fonds monétaire international (FMI), la finalisation de l’opération devra se faire avec l’accord de la Commission bancaire de l'Afrique centrale (Cobac), le régulateur du secteur dans la zone Cémac (Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale).

Pour ces tractations historiques, l'équipe Gide qui a conseillé BNP-Paribas était pilotée par Jean-Gabriel Flandrois (associé), Ghizlen Sari Ali et Morgan Maréchal (collaborateurs) pour les aspects M&A/corporate. Le cabinet Project lawyers est intervenu sur les aspects de droit gabonais de l'opération. Quant au FGIS, il avait pour conseil le cabinet KGA dont le siège se trouve au 44, avenue des Champs-Élysées à Paris.



Innocent M'BADOUMA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.