Axe Four Place-Bifoun : réhabilitation de la Nationale 1

Objet de toutes les attentions de la part des nombreux automobilistes, mais aussi des railleries des populations désabusées par la négligence des pouvoirs publics, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a effectué, dimanche dernier, une visite de terrain sur l'axe Four Place-Bifoun, où une portion de ce tronçon s'est effondrée, il y a une semaine, à la lisière des provinces du Moyen-Ogooué et de l'Estuaire.

Malgré la complexité apparente des travaux de réhabilitation à effectuer, il s'est réjoui de la célérité des travaux effectués sur cette voie à nouveau ouverte à la circulation. Bien qu'étant provisoirement en latérite - avec tous les risques de dérapage des véhicules qu'elle comporte en saison des pluies - Emmanuel Issoze Ngondet n'a pas manqué de féliciter la parfaite collaboration des Travaux publics (TP), de l'Agence nationale des grands travaux et des infrastructures (ANGTI) et du Génie militaire, qui n'ont ménagé, selon lui, aucun effort pour remettre en usage ce tronçon.

Face au scepticisme affiché par plusieurs automobilistes lors de cette "mini-inauguration" - laquelle a soulevé quelques curiosités chez les internautes -, il a tenu à rassurer que cette portion de route sera recouverte, très prochainement, d'une couche bitumineuse.

AEE

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.