Avant l'entrée effective de la télévision numérique terrestre au Gabon : Quel schéma de financement ?

DANS la perspective de la migration de la télévision analogique vers la télévision numérique terrestre (TNT), prévue le 17 juin 2015 pour la bande UHF, et le 17 juin 2020 pour la bande VHF, les experts de l'Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf), de la Bourse des valeurs mobilières d'Afrique centrale (BVMAC) et du groupe chinois de télécommunications StarTimes, se sont retrouvés hier au siège de la BVMAC, pour proposer un schéma de financement pour la télévision numérique terrestre, et ce avant juin 2020.

Ce vaste projet qui nécessite un investissement estimé à environ 60 milliards de francs consiste, selon l'Aninf, à l'installation de 200 émetteurs à déployer sur l'ensemble du territoire, à la distribution par l’État de 440 000 décodeurs et 5 000 téléviseurs TNT.

Pour le groupe chinois StarTimes, présent dans 12 pays africains avec 4 millions d'abonnés, le partenariat public-privé s'impose pour la réalisation de ce projet, qui est un enjeu majeur pour les autorités gabonaises.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.