Après les vœux à la Nation du président de la République : Nécessité de diversifier notre économie

Le chef de l'Etat Ali Bongo a prononcé, samedi 31 décembre 2016, sa traditionnelle allocution de vœux à la Nation. Sur le plan économique, le chef de l'Exécutif est revenu sur le contexte économique difficile que traverse notre pays et qui, selon lui, ne doit pas constituer une fatalité. Bien au contraire !

Je le dis et je le répète, la crise économique actuelle, aussi dure qu'elle soit, n'est pas une fatalité», a-t-il indiqué. Avant de décliner quelques pistes de solutions devant permettre à notre pays d'amortir ce choc conjoncturel. « Elle doit nous donner l'occasion de mettre en valeur la terre, sa culture, son art, son artisanat, sa gastronomie, sa musique, ses rites et ses danses.»

Ainsi donc, le développement rationnel de l'agriculture dans notre pays peut constituer une véritable alternative face à la chute drastique des prix des matières premières. Ce qui devrait permettre au pays de réaliser des économies dans un secteur où l'on consacre 250 à 300 milliards de francs par an à l'importation des denrées alimentaires. Désormais, plus que jamais, selon le chef de l'Etat, d'autres secteurs d'activités doivent être exploités et valorisés pour créer de la richesse dans le pays. Le cas, notamment, de l'art culinaire, la musique ou l'artisanat...


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.