Après la réunion du Haut conseil pour l'investissement (HCI) : Les préoccupations du secteur privé

Lors de la réunion préparatoire du Haut conseil pour l’investissement (HCI), qui s’est tenue le 20 janvier dernier, le secteur privé, l’une des parties prenantes au dialogue public-privé, a présenté ses préoccupations.

Il s'agit notamment d'arrêter les orientations liées à la mise en œuvre de la politique d’investissement, de suivre l’exécution de la stratégie nationale de promotion des investissements, de susciter des mesures incitatives cohérentes pour l’investissement et de s’assurer de l’exécution par le gouvernement de ses orientations, etc.

Le secteur privé du HCI, qui sera composé par 1/3 d’investisseurs locaux gabonais, 1/3 d’investisseurs locaux étrangers et 1/3 d’investisseurs étrangers non établis au Gabon a relevé cinq points devant susciter l'investissement. A savoir la confiance, la gouvernance, la reconnaissance, la justice et le rendement.

Parlant de la confiance, le secteur privé fait allusion, entre autres, au règlement de la dette qui est une nécessité en vue de lancer un signal fort pour redonner la confiance. Les solutions proposées à cet effet seraient l’identification du quantum de la dette, celle d’une allocation dédiée au remboursement de la dette, la mise en place d’un compte séquestre à la BEAC ou la mise en place d’une caisse autonome pour le règlement de la dette et la relance du Club de Libreville.


F.A.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.