Appui au développement agricole : L'AFD continuera d'appuyer le projet

La députée des Français de l’étranger Amal-Amélia Lakrafi, l'ambassadeur de France au Gabon, Dominique Renaux, et la représentante de l'Agence française de développement (AFD), Lætitia Dufay, étaient jeudi dernier sur le site agro-pastoral d'Alibandeng, dans le premier arrondissement de Libreville. Sur place, ils ont été accueillis par le ministre de l'Agriculture, Yves-Fernand Manfoumbi.

L’intérêt de cette visite était surtout d'apprécier la matérialisation de l'aide apportée par l'AFD dans le développement de l'agriculture au Gabon, à travers le projet piloté par l'Igad. « Nous sommes tous simplement heureux de voir qu'un projet financé depuis 25 ans, par l'AFD, tient toujours en place. Heureux aussi de voir l’étendue de production qu'il y a sur ces parcelles, 65 au total, sur lesquelles travaillent plus de 70 agriculteurs et éleveurs. C'est un véritable succès. Un projet franco-gabonais qui tourne presque déjà tout seul, bien que l'Igad soit toujours en soutien et en appui. L'AFD continuera à appuyer ces projets à l'avenir, afin qu'ils se déploient sur l'ensemble du territoire », a souligné la représentante de l'AFD.

Le ministre de l'Agriculture, Yves-Fernand Manfoumbi, s'est réjoui de cette visite, qui renforce encore plus la coopération franco-gabonaise en matière d'appui et de développement agricole. Pour lui, la visite des partenaires du Gabon est une preuve que nous pouvons créer d'autres foyers de richesses non épuisables comme l'agriculture.


AEE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.